1.19.2010

Alors que revoilà la pause dej















Tags : déjeuner entre collègues, parler boulot à table, pause dej au travail (ptain, même les tags sont pas funs...)

21 comments:

  1. A mon taf en plus y avait cul et politique dans les bulles des collègues. C'est pour ça qu'au bout d'à peine un an de cantine, j'ai commencé à faire mon asociale et maintenant j'y mange quasiment plus jamais... A la place, je peux lire. :)
    (des fois le prétexte "j'ai des courses à faire" ça peut être bien !)
    Bonne journée

    ReplyDelete
  2. @ Gabrielle : à la limite ça change des conversations "boulot"... où là ça veut juste dire que 1) t'as rien d'autre à dire et/ou 2) t'as pas de vie en dehors du taf... Dans les deux cas, c'est triste...

    ReplyDelete
  3. De mon côté, c'est cancan et cie ...ça finit aussi par saouler.
    Bonne journée !

    ReplyDelete
  4. Quoi? ça parle pas même pas enfants, sorties? C'est bizarre...!

    ReplyDelete
  5. Hé ben, on a les mêmes collègues dis donc !

    ReplyDelete
  6. C'est comme ça chez nous aussi, avec en plus les conversation spécial mère de famille, soit dit sans mépris aucun (j'en suis une), mais ça saoule, on n'est pas que ça. J en mange plus à la cantine depuis un moment, je leur accorde un déj spécial langue de pute au resto une fois par semaine, c'est suffisant :)

    ReplyDelete
  7. Sinon tu peux toujours essayer de lancer un autre type de débat, du genre "Et sinon le retour de la cuissarde, vous en pensez quoi ?" ... Non ? Bon, tant pis ... Courage quand même !!!

    ReplyDelete
  8. Bienvenue dans mon monde!
    @temperance: excellent!

    ReplyDelete
  9. c'est une probleme de cashflow, mais le ROI est plutot interessant dans un contexte Winner/Winner ...

    ReplyDelete
  10. dur dur! Mais c'est ça où manger toute seule!

    ReplyDelete
  11. Mouhaha!!
    pareil que Gabrielle, j'ai inventé l'excuse mariage de ma soeur puis mon propre mariage pour dire que je faisais attention à ce que je mangeais, donc l'hiver je déjeune tranquille dans mon bureau avec un bouquin ou les blogs, et l'été je déjeune tranquille dehors avec un bouquin!

    ReplyDelete
  12. Je te comprends ! j'ai abandonné l'idée de manger tous les jours avec mes collègues. Je reste seule devant mon ordi à lire des blogs ou un bouquin, au moins je comprends tout! et je fais de sacrées économies de repas et de kilos en préparant moi-même mon déjeuner : )

    ReplyDelete
  13. Y a pas d'échanges chez nous... C'pas beaucoup mieux!

    ReplyDelete
  14. Ben didon, vos conversations boulots ont l'air compliquées en plus ! ;D

    ReplyDelete
  15. Ah oui en effet, ça ne donne pas spécialement envie, tout ça !

    ReplyDelete
  16. @ Isa : bah, limite, je préférerais presque...Tu peux choisir de te taire, mais au moins t'apprends des choses sur les gens ^^

    @ Sylvie : ils n'ont peut-être pas d'enfants, pas de conjoints, pas de chiens. Et sûrement qu'ils ne sortent pas non plus.

    @ Eken : bienvenue dans cette grande famille alors ^^

    @ Océane : tu es bien trop bonne, Océane, de leur accorder ne serait-ce qu'une heure de ton temps :)) Les conversations au sujet des marmots, j'ai donné dans mon ancien job. Pas de problème, t'as beau aimer les enfants, t'as quand même envie de te pendre que on te montre la énième photo de gamin par-dessus ton plat de lasagnes...

    @ Tempérance : je me suis bien marrée, tiens, quand j'ai imaginé dire ça ^^ Euh, comment dire...à mon avis c'est mort pour les débats mode !

    @ louisesoon : je ne suis pas seule ?? (larme de joie et d'espoir)

    @ SkinR : tout à fait, et j'ajouterais même que la valo de la société jumperait si l'on pratiquait un marketing plus orienté B to C.

    @ @nnoushka : je préfère pas, ce serait encore pire.

    @ Eve G : mouhahaha ;)) Ca m'étonne pas de toi, machiavelique Eve... Ce serait une bonne raison de se marier, tiens ^^

    @ papillote : quelle chance... moi je n'ai même pas cette excuse, on a une excellente cantine et je ne dépense pas grand-chose pour y manger...

    @ Thé Citron : trop bizarre oui !! C'est humain de parler... même de boulot

    @ Homecats : ouais mais ça c'est juste qu'il faut être dedans pour capter... et qu'en pause dej j'ai envie de penser à autre chose !

    ReplyDelete
  17. @ Kahlan : heureusement, c'est pas TOUS les jours comme ça !

    ReplyDelete
  18. J'essaye de fuir le plus possible les déjeuners avec les collègues. Ils me mettent dans le même état que toi.

    ReplyDelete
  19. Aaah, les déjeuners entre collègues! Quand j'étais prof, c'était mon moment préféré de la journée, en compagnie de gens cools et cultivés qui ont une vie intéressante et de l'humour (les collègues parfaits, quoi). Au bureau en revanche, c'était des trentenaires qui vivent comme des adolescents tout en travaillant comme des fous, et je ne sais pas si je détestais plus les conversations sur le boulot ou celles sur leurs sorties du samedi soir. Brrr, quelle horreur!
    Maintenant je mange avec un bouquin, ouf!

    ReplyDelete
  20. Aaaaaah comme ce genre de discussion entre collègues peut me manquer depuis que je ne travaille plus...
    Ou pas..... ;)

    ReplyDelete
  21. La peochaine fois tu leur parles de Numb3rs ! ils seront scotchés les cons : )

    ReplyDelete